altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 19 novembre 2017

15/06/2006 Franck Bedrossian, réconcilier l'électronique et l'instrumental

L'un des événements d'Agora 2006 sera la création de Division de Franck Bedrossian. À 35 ans, le compositeur français s'affirme comme l'une des figures à surveiller. Il appartient notamment à une génération pour laquelle l'électronique est partie intégrante de l'écriture musicale, ce qui ne l'empêche guère de mettre en garde contre les lieux communs de l'outil électronique.


Par Yutha TEP

   
15/06/2006 Yann Beuron, le charme fait ténor

L'atout majeur de Yann Beuron, c'est ce charme physique, vocal, qui, de Rameau à Offenbach, et plus généralement dans tout ce qu'il y a de plus éminemment français, fait des ravages. Pylade dans l'enregistrement de référence d'Iphigénie en Tauride signé Marc Minkowski, il retrouve le chef français dans une nouvelle production de l'ultime tragédie de Gluck au Palais Garnier.


Par Mehdi MAHDAVI

   
14/06/2006 Giuseppe Sabbatini, l'âme musicienne

Dans le répertoire italien comme dans le répertoire français, Giuseppe Sabbatini s'est rapidement imposé comme le digne successeur d'Alfredo Kraus et de Nicolai Gedda. À l'orée d'une carrière de chef d'orchestre, le ténor italien, à l'affiche de la Damnation de Faust à l'Opéra Bastille, jette un regard affûté sur le monde musical, pour mieux déclarer son amour pour son art.


Par Mehdi MAHDAVI

   
07/06/2006 Alice Renavand, le courage et le talent

Révélée avec éclat dans le répertoire contemporain, choisie par les chorégraphes qui viennent créer à l'Opéra, Alice Renavand vient de prouver au spectacle Jeunes danseurs qu'elle était tout aussi performante dans le grand académisme du Cygne noir de Noureev. Une grande victoire pour cette ballerine belle et pleine de talent.


Par Gérard MANNONI

   
07/06/2006 Vincent Chaillet, jeune coryphée d'un mètre quatre-vingt-cinq

Coryphée au Ballet de l'Opéra national de Paris, Vincent Chaillet vient de danser le pas de deux du Cygne noir dans la version Noureev au Spectacles Jeunes danseurs de l'Opéra. De l'assurance, du panache, une technique brillante : un coup d'éclat pour cet artiste de vingt et un ans seulement. Rencontre.


Par Gérard MANNONI

   
30/05/2006 Paul Groves, élixir de prudence et de plaisir

Grand berliozien, Paul Groves aurait pu réitérer son fabuleux Faust, dans la reprise de l'étonnante Damnation de Robert Lepage, ou, vaillant Pylade, retrouver en Tauride l'Iphigénie de Susan Graham. C'est pourtant sous les traits inattendus de Nemorino que le ténor américain revient à l'Opéra de Paris, dans un nouvel Élixir d'amour signé Laurent Pelly.


Par Mehdi MAHDAVI

   
25/05/2006 Pierre Boulez (I): Bartók et Ravel

Mercredi 3 mai, place Igor Stravinski, sous un soleil de printemps radieux. Pierre Boulez arrive à l'IRCAM avec un bon quart d'heure d'avance, visiblement satisfait que notre entretien puisse commencer bien à l'heure. Le verbe toujours aussi percutant, il évoque Bartók et Ravel, ses relations avec les grands orchestres, Bayreuth et ses projets.


Par Yannick MILLON

   
25/05/2006 Pierre Boulez (II) : Les orchestres, Mahler, Bruckner

Mercredi 3 mai, place Igor Stravinski, sous un radieux soleil de printemps. Pierre Boulez arrive à l'IRCAM avec un bon quart d'heure d'avance, visiblement satisfait que notre entretien puisse commencer bien à l'heure. Le verbe toujours aussi percutant, il évoque Bartók et Ravel, ses relations avec les grands orchestres, Bayreuth et ses projets.


Par Yannick MILLON

   
25/05/2006 Pierre Boulez (III) : Bayreuth et Wagner

Mercredi 3 mai, place Igor Stravinski, sous un radieux soleil de printemps. Pierre Boulez arrive à l'IRCAM avec un bon quart d'heure d'avance, visiblement satisfait que notre entretien puisse commencer bien à l'heure. Le verbe toujours aussi percutant, il évoque Bartók et Ravel, ses relations avec les grands orchestres, Bayreuth et ses projets.


Par Yannick MILLON

   
25/05/2006 Pierre Boulez (IV) : Les grands projets

Mercredi 3 mai, place Igor Stravinski, sous un radieux soleil de printemps. Pierre Boulez arrive à l'IRCAM avec un bon quart d'heure d'avance, visiblement satisfait que notre entretien puisse commencer bien à l'heure. Le verbe toujours aussi percutant, il évoque Bartók et Ravel, ses relations avec les grands orchestres, Bayreuth et ses projets.


Par Yannick MILLON

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   < prec.   |    page 29 sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Jean-François Heisser, beethovénien respectueux

  • Michel Plasson, une vie pour la musique française

  • Marc Soustrot,
    baguette franco-germanique

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com