altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 18 juin 2019

14/04/2006 Paul Agnew, tĂ©nor XVIIIe

Découvert par William Christie, le ténor Paul Agnew s'est rapidement imposé comme le plus incontournable titulaire des rôles de haute-contre à la française. Entre deux croassements de l'hilarante Platée, enfin de retour au Palais Garnier, le Britannique n'en prêtera pas moins sa voix aux amours mozartiennes à la Cité de la musique.


Par Mehdi MAHDAVI

   
06/04/2006 Christophe Rousset, de PoppĂ©e Ă  VĂ©nus

Tempus fugit dit la brochure de la quinzième saison des Talens Lyriques. C'est sans doute pour ne pas laisser fuir le temps que Christophe Rousset enchaîne les productions avec un tel appétit. A la Poppée monteverdienne mise en scène à Toulouse par Nicolas Joel succédera donc la recréation de Vénus et Adonis de Desmarest à l'Opéra de Nancy.


Par Mehdi MAHDAVI

   
05/04/2006 Kaija Saariaho, plongĂ©e dans la violence du quotidien

Avec l'Amour de loin, Kaija Saariaho avait signé l'un des grands succès opératiques de ces dernières décennies. La compositrice finlandaise nous livre ici quelques réflexions sur Adriana Mater, son deuxième opéra, qui vient d'être créé à l'Opéra Bastille. Rencontre avec l'une des personnalités les plus en vue du moment, mais aussi paradoxalement l'une des plus secrètes.


Par Yutha TEP

   
27/03/2006 Christiane Oelze, par amour du style

C'est sans doute en écoutant Elisabeth Schumann, Lotte Lehmann, ou encore Elisabeth Schwarzkopf que Christiane Oelze a acquis cette pureté du style qui en fait une Liedersängerin et une mozartienne si recherchée. Pour ses débuts à l'Opéra de Paris, elle troque le tablier de Suzanne contre la bouteille de Bourbon de la Comtesse dans la production iconoclaste de Christoph Marthaler.


Par Mehdi MAHDAVI

   
24/02/2006 Renato Palumbo, en guerre contre les idĂ©es reçues

Rigoletto, opéra de chef ? Il l'est en tout cas sous la direction aussi savante qu'enflammée de Renato Palumbo. Prochain directeur musical du Deutsche Oper de Berlin, le chef italien déclare la guerre aux idées reçues, combat la routine, réhabilite Meyerbeer, et exalte les subtilités de l'orchestre verdien.


Par Mehdi MAHDAVI

   
20/02/2006 Christine Schäfer, actrice mozartienne

De Bach à Berg, de Haendel à Messiaen, l'éclectisme de Christine Schäfer se veut avant tout exigence musicale, et théâtrale. Après une Donna Anna inattendue, femme-enfant à l'aigu angélique, la soprano allemande retrouvera les culottes de Chérubin, étrennées à Salzbourg dans la production de Christoph Marthaler. Par désir, et non par défi.


Par Mehdi MAHDAVI

   
10/02/2006 GaĂ«le Le Roi, Ă©ternelle enfant

NĂ©e colorature, le physique de GaĂ«le Le Roi lui a fait prendre une autre voie : de Thomas Hampson Ă  Samuel Ramey, la soprano française a Ă©tĂ© le fils des plus grands. Elle prĂŞte de nouveau sa voix Ă  trois travestis dans la reprise de Juliette ou la clĂ© des songes de Martinů Ă  la Bastille, avant de crĂ©er le rĂ´le de la FĂ©e clochette dans Peter Pan de Patrick Burgan au Châtelet.


Par Mehdi MAHDAVI

   
02/02/2006 Sylvain Cambreling, mozartien d'aujourd'hui (2)

À l'issue d'une première houleuse, la nouvelle production de Don Giovanni a divisé le public, aussi bien quant à la mise en scène de Michael Haneke qu'à la direction de Sylvain Cambreling. Le chef français, qui dirigera également les Noces de Figaro dans la production de Christoph Marthaler en mars prochain, nous expose ses choix dramaturgiques.


Par Mehdi MAHDAVI

   
30/01/2006 Dwayne Croft, le retour du fils prodige

Paris se souvient encore du métal noble et insolent du Posa de Dwayne Croft. Ralenti dans son ascension fulgurante par de graves problèmes de sinus, le baryton américain, digne héritier de Robert Merrill et de Sherill Milnes, revient sur la scène de l'Opéra Bastille dans la reprise d'une Madame Butterfly signée Bob Wilson.


Par Mehdi MAHDAVI

   
23/01/2006 Sylvain Cambreling, mozartien d'aujourd'hui (1)

Créée à Bruxelles en 1982, la Clémence de Titus mise en scène par les Herrmann et dirigée par Sylvain Cambreling fit l'effet d'une bombe. A l'occasion de la nouvelle production de Don Giovanni et de la première parisienne des Noces de Figaro vues par Christoph Marthaler, le chef français revient sur une révolution esthétique et musicale qu'il n'a cessé de perpétuer.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   page sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Maria JosĂ© Siri, de Tosca Ă  l’infini

  • Stefan Soltesz,
    le renouvellement constant

  • Alksandra Kurzak, d’Olympia Ă  Tosca

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com