altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 19 novembre 2018

02/06/2014 Sylvain Cambreling,
dans l’atelier d’Hoffmann

Ultime projet de Gerard Mortier, la production des Contes d'Hoffmann créée au Teatro Real de Madrid tourne une page de l'histoire de l'opéra. À la mise en scène, Christoph Marthaler signe une vision moins iconoclaste que surréaliste du chef-d'œuvre inachevé d'Offenbach. Complice de toujours, Sylvain Cambreling nous livre les secrets de ce double testament artistique.


Par Mehdi MAHDAVI

   
02/05/2014 Robert Dean Smith,
maître chanteur wagnérien

Bien sûr, Tristan a connu, et connaît toujours, des incarnations plus habitées, hallucinées, viscérales, plus fragiles aussi, ou encore rayonnantes. Robert Dean Smith, qui achèvera dimanche à l’Opéra Bastille un marathon débuté à Vienne en décembre, se contente – c’est déjà tant – de le chanter. Avec cette ligne distinguée qui le rend admirable, mieux, unique.


Par Mehdi MAHDAVI

   
28/04/2014 Julien Chauvin croise l’archet

Non content de découvrir des talents, Yves Petit de Voize aime à faire fleurir des orchestres. Pour la dix-huitième édition du festival de Pâques de Deauville, son directeur artistique a imaginé de réunir l’Escadron volant de la Reine et l’Ensemble Desmarest sous la férule de Julien Chauvin, Konzertmeister et cofondateur du Cercle de l’Harmonie.


Par Mehdi MAHDAVI

   
11/04/2014 Daniel Reuss,
le sens de la Passion

Champion de la cause de Frank Martin, Daniel Reuss revient à Francis Poulenc avec les forces combinées de la Cappella Amsterdam et l’Estonian Philharmonic Chamber Choir, qu’il dirige respectivement depuis 1990 et 2008, pour révéler les Sept Répons des Ténèbres. À l’église Saint-Roch, il prendra la tête de l’Orchestre du XVIIIe siècle pour une Passion selon saint Jean éclairée.


Par Mehdi MAHDAVI

   
04/04/2014 Peter Sellars,
in memoriam Gerard Mortier

Pendant plus de vingt-cinq ans, Peter Sellars fut l’une des figures emblématiques de la vision du théâtre lyrique portée par Gerard Mortier jusqu’à son dernier souffle. À l’occasion de la reprise de Tristan et Isolde dans la production qui marqua d’une pierre blanche la première saison de l’ex-directeur de l’Opéra de Paris, le metteur en scène américain se souvient.


Par Mehdi MAHDAVI

   
17/03/2014 Emmanuelle Bastet,
de Mélisande à Marnie

Après l’Étoile de Chabrier, Lucio Silla de Mozart, Orphée et Eurydice de Gluck et la Traviata de Verdi, Emmanuelle Bastet signe avec Pelléas et Mélisande de Debussy sa cinquième mise en scène à Angers Nantes Opéra. Explorant les non-dits du drame symboliste de Maeterlinck en caméra subjective, elle y décèle les ressorts d’un thriller hitchcockien.


Par Mehdi MAHDAVI

   
14/02/2014 Louis Langrée,
une vie avec Pelléas

Pelléas et Mélisande, Louis Langrée en parle comme il le dirige, dans un murmure émerveillé et envoûtant, qui au fil d’une pensée ondulante fait sourdre les abysses du drame lyrique singulier de Debussy. Trop rare dans les fosses parisiennes, le chef français est au pupitre de la reprise de la mise en scène de Stéphane Braunschweig à l’Opéra Comique.


Par Mehdi MAHDAVI

   
17/01/2014 Alexander Raskatov,
la reprise d'un succès contemporain

À l'occasion de la quatrième reprise de Coeur de chien, présente pour la première fois à l’Opéra Nouvel, Alexandre Raskatov et la soprano Elena Vassilieva nous reçoivent à l'Opéra de Lyon pour évoquer cette partition contemporaine qui se situe dans le droit fil de la grande tradition russe. Un rendez-vous majeur de la saison lyrique lyonnaise.


Par Benjamin GRENARD

   
17/01/2014 Hélène Guilmette,
et Sophie tint du miracle

Une Sophie dont le cristal n’est jamais pointu, mais toujours caressant, dont l’expression n’est jamais niaise, mais délicieusement juvénile, tient du miracle. Et il se reproduit à l’Opéra Bastille, où Hélène Guilmette reprend le rôle de la petite sœur de Charlotte, dans un Werther non moins miraculeux mis en scène par Benoît Jacquot et toujours dirigé par Michel Plasson.


Par Mehdi MAHDAVI

   
04/11/2013 Sabine Devieilhe,
ou Rameau amoureux

En octobre 2011, Jean-Claude Malgoire, qui n’a pas son pareil pour dénicher des voix, confiait à une jeune soprano à peine éclose le rôle-titre de la Somnambule. Deux ans plus tard, Sabine Devieilhe s’apprête à faire ses débuts à la salle Favart puis à l’Opéra de Paris, en Lakmé et en Reine de la Nuit. Pour son premier récital chez Erato, elle déclare son amour à Rameau.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   < prec.   |    page 4 sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Lisette Oropesa,
    laisser flotter la voix

  • Jean-François Heisser, beethovénien respectueux

  • Michel Plasson, une vie pour la musique française

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com