altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




30 mai 2016

CONCERTS

Un roi sans divertissement
© Elisa Haberer

Créé en 1978 à Munich et repris à l’Opéra de Paris dès 1982, Lear d’Aribert Reimann fait son retour sur la scène du Palais Garnier cette saison, avec pour l’occasion la première production de Calixto Bieito dans la capitale, centrée sur l’homme et sa décrépitude. La distribution de haut vol profite du Roi de Bo Skovhus et d’un magnifique trio féminin.
 
  lire l'article


CONCERTS

Sagesse et vérité

Grand maître du piano parmi les plus grands, Radu Lupu est venu donner le meilleur de la musique aux auditeurs de Piano**** à la Philharmonie de Paris. Réunir deux mille quatre cents personnes sur un programme loin de toute facilité et de toute démagogie prouve la fidélité des vrais amateurs pour les vrais interprètes.
 
  lire l'article



CONCERTS

Rêveries féériques
© Tom Schulze

Créée à l’occasion du jubilé de 2013, la mise en scène de Renaud Doucet pour Die Feen de Wagner est remontée régulièrement à Leipzig. La distribution profite du nouvel Arindal d’Endrik Wottrich et toujours de Christiane Libor, tandis que Friedemann Layer gère plus finement les influences germaniques que celles italiennes de la partition.
 
  lire l'article


EN BREF...

  • Viktor Ignatov honoré
  • Nouveau succès pour le Concours des amateurs de piano
  • Raymond Duffaut quitte les Chorégies d’Orange
  • Noureev : Autobiographie
  • Disparition de Nikolaus Harnoncourt
  • [ Lire toutes les brèves ]
     


    CONCERTS

    Jeunes cygnes

    Alors qu’en 2013, Thielemann dirigeait Lohengrin à Dresde avec une superbe distribution, le monde musical n’avait d’oreilles que pour celle de Barenboïm à Milan. Trois ans plus tard, le chef allemand récidive avec cette fois les prises de rôles d’Anna Netrebko et Piotr Beczala. On oublie donc la mise en scène de 1983 pour se concentrer sur l’essentiel : la musique.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    D’yeux que pour les oreilles

    On dit souvent qu’une institution lyrique se jauge à la qualité de ses reprises plutôt qu’au rayonnement des premières. Occasion rêvée de vérifier l’adage face à la Traviata de Robert Carsen qui avait défrayé la chronique à la réouverture de la Fenice en 2003. Treize ans plus tard, bien plus que la scène, c’est la musique qui assure le spectacle dans la Serenissima.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    L’art en danger

    Trop rare sur les scènes du monde, le chef d’œuvre lyrique Mathis le peintre de Hindemith trouve à Dresde une nouvelle production d’une grande intelligence sur l’importance de l’art, et une distribution quasi parfaite soutenue par un superbe orchestre, auquel il ne manquait qu’une direction plus fine pour rendre cette soirée idéale.
     
      lire l'article



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com