altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




26 juin 2016

CONCERTS

Match nul au sérail
© Bertrand Stofleth

Belle clôture de saison pour l’Opéra de Lyon, qui affiche un nouvel Enlèvement au sérail à la fois classique et moderne, en costumes d’époque mais aux dialogues enrichis de la culture humaniste d’un Wajdi Mouawad tordant le cou à bien des clichés sur les différences entre Orient et Occident. Exécution musicale à l’avenant, pour un spectacle qui se tient de bout en bout.
 
  lire l'article


CONCERTS

L’amour de Germont

Pour sa deuxième reprise, la Traviata de Benoît Jacquot bénéficie deux soirs du Germont de luxe de Plácido Domingo et d’une direction pleine d’idées du jeune Michele Mariotti. On oublie la futilité de la proposition scénique pour creuser les développements intimistes de la partition, regrettant seulement le manque de sensibilité de la Violetta de Maria Agresta.
 
  lire l'article



CONCERTS

Jansons roi de cœur
© Karl en Monika Forster

Pour sa dernière apparition en fosse avec l’Orchestre Royal du Concertgebouw, Mariss Jansons choisit la Dame de Pique et retrouve le metteur en scène Stefan Herheim avec lequel il avait déjà collaboré en 2011 pour Eugène Onéguine. Sa direction passionne et exalte une distribution de grande qualité, limitée par une mise en scène basée sur le compositeur en pleine création de son opéra.
 
  lire l'article


EN BREF...

  • Emmanuel Krivine à la tête du National
  • Yannick Nézet-Séguin nouveau directeur du Met
  • Viktor Ignatov honoré
  • Nouveau succès pour le Concours des amateurs de piano
  • Raymond Duffaut quitte les Chorégies d’Orange
  • [ Lire toutes les brèves ]
     


    CONCERTS

    Coup d’état en fosse

    Peu de surprises dans cette mise en scène efficace et conventionnelle de Don Carlo par Robert Carsen pour l’Opéra du Rhin, sinon un coup d’état in extremis à même de recentrer une attention jusque-là portée sur une belle distribution et la direction en fulgurances, tout feu tout flamme, typiquement italienne de Daniele Callegari.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    Deux reines pour Verdi

    Au milieu des vestiges de l’ère Nicolas Joel, dans la lourdeur des éléments de décors de la mise en scène d’Aïda par Olivier Py et d’un orchestre mal dirigé par Daniel Oren, ressort une distribution digne des plus grandes salles, dans laquelle on vibre à chaque intervention de Sondra Radvanovsky et d’Anita Rachvelishvili.
     
      lire l'article


    ENTRETIENS

    Anita Rachvelishvili,
    mezzo pas si méchante ?

    À seulement trente-et-un an, la mezzo-soprano Anita Rachvelishvili s’est imposée comme une Carmen de référence et une interprète majeure sur la scène internationale. Au détour d’une Amnéris à l’Opéra Bastille dans la reprise du spectacle d’Olivier Py, nous abordons avec elle son rapport au rôle, à la musique italienne et française.
     
      lire l'article



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com