altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 18 juillet 2018

Les dernières parutions pour l'année Bach



L'avalanche discographique annoncée pour l'année Bach a effectivement lieu. En guise de boussole, cette rubrique entend mettre en avant les parutions les plus marquantes.


Le 18/04/2000
Olivier BERNAGER
 

  • Take Bach
  • Johann Sebastian Bach " Actus tragicus "
  • Johann Sebastian Bach : transcriptions pour la harpe
  • Johann Sebastian Bach transcription de Pergolese.
  • Hopkinson Smith joue Johann Sebastian Bach
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

    Johann Sebastian Bach " Actus tragicus "
    Johann Sebastian Bach " Actus tragicus "
    Cantates BWV 4, 12, 106 & 196
    Cantus Cölln
    Direction Konrad Junghanel
    Harmonia Mundi 901694


    Ce disque compact ressemble quatre cantates de jeunesse de Bach (années 1707-1717). Le compositeur marie déjà avec une géniale habileté la tradition luthérienne et l'influence de la musique italienne souvent jouée à Weimar où il séjourne de 1708 à 1716. Son souci d'exprimer les textes religieux avec la plus grande intensité dramatique est constant.
    "L' Actus tragicus", titre donné traditionnellement à la Cantate BWV 106, a comme source supposée un hommage à l'un de ses oncles, Tobias Lammerhirt, mort en 1707. Le texte tiré de " l'Ecole chrétienne de la prière ", des versets tour à tour jubilatoires et mélancoliques, est une méditation chrétienne sur la mort. Cette oeuvre célèbre est précédée par " Christ lag in Todes Banden " BWV 4 qui, pour une pièce de jeunesse ? elle a été écrite en 1707 en vue d'obtenir son poste d'organiste à Mülhausen D, n'en n'est pas moins d'une égale inspiration spirituelle. D'un caractère plus léger, " Der Herr Denket an uns " BWV 196 met parfaitement en valeur les qualités des solistes du Cantus Cölln de Konrad Junghänel, notamment leur souplesse et leur virtuosité dans des tempi volontairement rapides. Le chef défend ici avec brio l'option "un chanteur par partie" pour le choeur qui est actuellement au centre des débats musicologiques. La texture vocale est limpide et la lisibilité du texte s'en trouve rehaussée. Le disque est d'ailleurs à coup sûr un espace privilégié pour défendre sans dommage cette formation resserrée. Seul peut-être, le chef d'oeuvre de diversité qu'est " Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen " BWV 12 souffre de l'effectif restreint, mais cela tient probablement aux habitudes d'écoute de la Messe en Si dont une partie de la musique est commune avec cette cantate. Cette réserve mise à part, on retient surtout une alchimie vocale inouïe, à la fois intimiste, palpable, mais surtout équilibrante pour l'auditeur qui trouve précisément où donner de l'oreille dans le dédale mystérieux et vertigineux de la polyphonie selon Bach.

     
     
    Olivier Bernager


     

  • Take Bach
  • Johann Sebastian Bach " Actus tragicus "
  • Johann Sebastian Bach : transcriptions pour la harpe
  • Johann Sebastian Bach transcription de Pergolese.
  • Hopkinson Smith joue Johann Sebastian Bach
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com