altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 18 juillet 2018

Les "indispensables" Bach de nos critiques

© Pierre Bretagnolle

Pour le prochain millénaire, les éditeurs disques promettent une exploration systématique et sans merci du catalogue BWV.


À contre-courant de l'avalanche annoncée côté discographie, nous avons demandé à nos collaborateurs de présenter leurs galettes de référence pour la musique du Cantor, toutes périodes confondues, c'est-à-dire en excluant ni les parutions les plus récentes, ni les plus anciennes. Le lecteur pourra constater que l'éclectisme est de rigueur entre Olivier Bernager, Stéphane Haïk, Antoine Livio et Gérard Mannoni, Michel Parouty et Roger Tellart. À noter que cette page sera régulièrement enrichie de nouvelles contributions.


Le 03/02/2000

  • La sélection de Michel Parouty
  • La sélection de Roger Tellart
  • La sélection d'Antoine Livio
  • La sélection de Gérard Mannoni
  • La sélection d'Olivier Bernager
  • La sélection de Stéphane Haïk
  • La sélection d'Alain Cochard
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     La sélection d'Antoine Livio

    Arias
    Magdalena Kozena, mezzo-soprano
    Musica Florea
    Marek Strynck, direction
    Archiv Production 457 367-2


    Marek Stryncl à la tête de l'ensemble Musica Florea accompagne la jeune mezzo-soprano morave Magdalena Kozena que Paris a découverte, lors de la réouverture du Châtelet, il y a quelques mois, dans le rôle d'Orphée (Gluck). C'est un rare bonheur que d'entendre cette voix au timbre chaud et élégant qui, avec pudeur et respect, distille ces grandes arias de Bach extraites du Magnificat, de cantates, des passions et de la Messe en si mineur. Une ligne de chant sans effet, et toute de légèreté, mais avec une réelle solidité d'émotion se marie fort harmonieusement avec les instruments originaux sur lesquels joue Musica Florea.

     
     
    Suites pour violoncelle seul
    Alain Meunier, violoncelle
    Harmonic Records H/CD9243 et H/CD 93 47


    Grand soliloque pour âme en peine, ces suites ont résonné de toutes les façons et pour tous les goûts. L'intelligence avec laquelle Alain Meunier a su architecturer son interprétation, la réserve si émouvante de son chant profond, et soudain sa fantaisie, son allégresse, parfois teintée d'une certaine tristesse, tout séduit et convainc. Sans gratuité, ni jobarderie, sans pathos ni larmoiement, Alain Meunier tire de son instrument une palette de sentiments d'une subtile grandeur et d'une rare élégance. Mais il y a aussi une part de mystère dans ce jeu qui opte délibérément pour une certaine distanciation et atteint ainsi une sérénité sans prix.

     
     
    Passion selon saint Matthieu BWV 244
    Kurt Equiluz, Margaret Marshall, Carolyn Watkinson, Gerhard Faulstisch, Anthony Rolfe-Johnson, Philippe Hutenlocher
    Ensemble vocal de Lausanne
    Orchestre de Chambre de Lausanne
    Michel Corboz
    Erato ECD 880633


    Loin des recherches stylistiques parfois desséchantes des maîtres baroques, mais tout aussi loin des versions romantiques, Michel Corboz dirige les Passions de Bach - et tout particulièrement la saint Matthieu - avec la foi du charbonnier. On sent qu'il aime cette musique et veut la faire aimer. Il y a là un dramatisme qui tient à cet éclairage charnel, à cette pulsion d'émerveillement et d'émotion. L'Ensemble Vocal de Lausanne qui a donné naissance à de grands solistes, pourtant jamais ne perd cette cohésion magique, ce chant pulpeux et d'une si belle vitalité. Kurt Equiluz est un grand évangéliste, avec une simplicité et une musicalité extrêmes. Et les quatre solistes qui l'entourent ont su acquérir ces qualités qui sont la base du travail de Michel Corboz (Margaret Marshall, Carolyn Watkinson, Gerhard Faulstisch, Anthony Rolfe-Johnson et Philippe Huttenlocher). C'est un vrai récit, qui parfois tient de la prière, mais qui jamais ne donne dans la complaisance ou la gratuité. C'est une interprétation grave et belle.

     
     
    Antoine Livio (1931-2001)


     

  • La sélection de Michel Parouty
  • La sélection de Roger Tellart
  • La sélection d'Antoine Livio
  • La sélection de Gérard Mannoni
  • La sélection d'Olivier Bernager
  • La sélection de Stéphane Haïk
  • La sélection d'Alain Cochard
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com