altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 16 août 2018

Calendrier de l'Avent 2015



2015 restera l'année où la mise en coffrets du fond de catalogue des maisons de disques s'est généralisée, une manière de relancer un peu l’activité d’un secteur en crise. Altamusica vous propose sous forme d'un calendrier de l'Avent sa sélection de coffrets thématiques parus cette année, mais aussi de captations vidéo de nombreux concerts et représentations lyriques.
Aujourd’hui, Intégrale Richter Universal



Le 01/12/2015
Yannick MILLON
 

  • 1er déc. : Così fan tutte à Salzbourg
  • 2 déc. : Don Giovanni à Salzbourg
  • 3 déc. : Les Originals ont vingt ans
  • 4 déc. : In Memoriam Claudio Abbado
  • 5 déc. : Andris Nelsons à Lucerne
  • 6 déc. : Les Symphonies de Mozart par Hogwood
  • 7 déc. : Chailly dirige la Neuvième de Mahler
  • 8 déc. : Sibelius historique
  • 9 déc. : Sibelius moderne
  • 10 déc. : Le Chevalier à la rose à Salzbourg
  • 11 déc. : L'arc-en-ciel Richard Strauss
  • 12 déc. : Les 90 ans de Pierre Boulez
  • 13 déc. : Les 75 ans de Stephen Kovacevich
  • 14 déc. : Mozart on tour
  • 15 déc. : Les 80 ans du National
  • 16 déc. : Claude à l'Opéra de Lyon
  • 17 déc. : Fierrabras à Salzbourg
  • 18 déc. : Mercury volume 3
  • 19 déc. : Beethoven par le Quatuor Belcea
  • 20 déc. : Ferenc Fricsay, volume 2
  • 21 déc. : Paul Dukas et le prix de Rome
  • 22 déc. : Markevitch - ICON
  • 23 déc. : Intégrale Stravinski DG
  • 24 déc. : Intégrale Richter Universal
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     13 déc. :
    Les 75 ans de Stephen Kovacevich

    Stephen Kovacevich,
    les enregistrements Philips



    Stephen Kovacevich
    The Complete Philips Recordings
    Bartók, Beethoven, Bennett, Brahms, Chopin, Debussy, Dvořák, Grieg, Mozart, Schumann, Stravinski
    25 CD Decca 478 8662




    Parmi son lot de célébrations, 2015 a été l’occasion de fêter, fort discrètement pour tout dire, le soixante-quinzième anniversaire du pianiste Stephen Kovacevich que tant de mélomanes des années 1970 avaient découvert sous le nom de Stephen Bishop, puis plus tard Stephen Bishop-Kovacevich.

    C’est que, né à San Pedro, en Californie, l’Américain a longtemps hésité sur la bonne manière de rendre justice à ses deux parents, et notamment à son père serbe d’origine croate, dont il tient un goût inné pour une grande expressivité ainsi qu’un fort tempérament, qui ne pouvait faire que des miracles dans Beethoven, son cœur de répertoire.

    Pour se montrer à la hauteur des trois quarts de siècle de son poulain, l’écurie discographique de sa première partie de carrière Philips, l’inventeur du CD, ayant disparu, c’est sous étiquette Decca que ressortent aujourd’hui la totalité de ses gravures (1968-1983) pour feu le label marron néerlandais. Un legs de 25 galettes d’une qualité absolue, qui fait le bonheur de tant de discophiles depuis quarante ans.

    La somme concertante réunie ici est une splendeur, toujours aux côtés de Sir Colin Davis, maestro britannique avec lequel le pianiste s’est toujours magnifiquement entendu, comme en témoignent une intégrale des concertos de Beethoven d’une perfection formelle, d’une beauté plastique renversante, d’une rigueur de chaque instant doublée d’une infinie poésie (le mouvement lent de l’Empereur), et qui ne descend jamais en deçà de l’exceptionnel, sauf peut-être dans un Troisième Concerto un peu moins évident.

    Même succès dans des Brahms larges, d’une superbe qualité de facture comme de lyrisme, d’une stature impériale à la fois dans le symphonisme (un LSO diablement bien sonnant) et les nuances impalpables. Immense ! Pour se situer un peu moins au pinacle de la discographie, les concertos de Grieg et Schumann n’en sont pas moins enviables, sans défauts, d’un très bel équilibre.

    On sera étonné de la vélocité des quatre concertos mozartiens, vifs, superbement articulés et d’une authentique qualité de toucher (Concertos n° 20, 21, 23 et 25) tandis que l’on retrouve la gravure mythique des trois concertos de Bartók, d’une constante intelligence musicale, peut-être à peine prudente parfois (Concerto n° 1) mais d’un respect scrupuleux du texte musical et de ses audaces (Concerto n° 2), transcendés par le dialogue millimétré entre piano et orchestre. Des qualités qu’on retrouve dans le Concerto pour piano et instruments à vents de Stravinski.

    Côté solo, Kovacevich défend un Beethoven fulgurant, du murmure aux éclats les plus furieux (Sonates n° 5, 8, 17, 18, 28, 30, 31, 32) que le pianiste approfondira avec des contrastes plus marqués mais plus calculés aussi dans son intégrale pour EMI, avec déjà une mirifique Sonate op. 111, au mouvement lent hypnotique et d’une exactitude rythmique éblouissante, qu’on retrouve dans des Variations Diabelli tenant en haleine cinquante-cinq minutes durant, sans faiblir un instant, ou dans des Bagatelles en manteau d’Arlequin expressif.

    Chez Brahms, on monte encore d’un cran, dans des Variations sur un thème de Haendel majeures, puis dans des pièces de caractère qui trônent depuis longtemps au sommet de la discographie (Ballades op. 10, Valses op. 39, Klavierstücke op. 76 et op. 118, Rhapsodies op. 79, Fantaisies op. 116, Intermezzi op. 117 et Klavierstücke op. 119, ces deux derniers recueils enregistrés deux fois), accomplissement absolu par la pudeur du toucher, la maturité du phrasé, la densité de la polyphonie et une intériorité à faire oublier les marteaux de l’instrument, dont seuls sont capables les plus grands.

    Un peu de Bartók, dont la Sonatine et le livre VI de Mikrokosmos (inédit au CD), un beau programme carte de visite Chopin (Polonaise-fantaisie op. 61, Impromptu n° 3, Mazurkas op. 63, Barcarolle, Nocturnes op. 62) complète ce face-à-face du pianiste avec son seul instrument, en plus d’un CD consacré au rare et jazzy compositeur Richard Rodney Bennett (1936-2012).

    On complètera ce tour d’horizon par un disque d’enregistrements à quatre mains avec l’épouse d’alors Martha Argerich, dans la Sonate pour deux pianos et percussion de Bartók, les claviers fusionnés jusqu’à l’indistinction totale, un exploit dans une œuvre aussi rythmique, avec d’excellents percussionnistes néerlandais, qui ne cherchent pas à cogner coûte que coûte. Mais aussi En blanc et noir de Debussy et un délicieux Andante et cinq variations de Mozart.

    Le lien idéal vers les rares et précieuses gravures chambristes du pianiste, avec un très musical Trio des quilles de Mozart (un rien vieilli quant à la clarinette presque vibrante de Jack Brymer, mais d’une probité exemplaire) et l’extraordinaire Quintette en la de Dvořák avec des membres de l’Octuor de la Philharmonie de Berlin, qu’on retrouve en bonus sans piano dans un Quintette à cordes en mib op. 97 du compositeur tchèque de très haut niveau.

    Comme souvent depuis la vogue des Originals, les pochettes des vinyles d’origine sont reproduites dans cette jolie boîte s’ouvrant comme un livre de la Pléiade, avec leurs lots de coupes de cheveux seventies qui font sourire, finissant de rendre incontournable cette immense intégrale Philips de Stephen Kovacevich, l’un des très grands du piano de notre époque.

     
    Yannick MILLON


     

  • 1er déc. : Così fan tutte à Salzbourg
  • 2 déc. : Don Giovanni à Salzbourg
  • 3 déc. : Les Originals ont vingt ans
  • 4 déc. : In Memoriam Claudio Abbado
  • 5 déc. : Andris Nelsons à Lucerne
  • 6 déc. : Les Symphonies de Mozart par Hogwood
  • 7 déc. : Chailly dirige la Neuvième de Mahler
  • 8 déc. : Sibelius historique
  • 9 déc. : Sibelius moderne
  • 10 déc. : Le Chevalier à la rose à Salzbourg
  • 11 déc. : L'arc-en-ciel Richard Strauss
  • 12 déc. : Les 90 ans de Pierre Boulez
  • 13 déc. : Les 75 ans de Stephen Kovacevich
  • 14 déc. : Mozart on tour
  • 15 déc. : Les 80 ans du National
  • 16 déc. : Claude à l'Opéra de Lyon
  • 17 déc. : Fierrabras à Salzbourg
  • 18 déc. : Mercury volume 3
  • 19 déc. : Beethoven par le Quatuor Belcea
  • 20 déc. : Ferenc Fricsay, volume 2
  • 21 déc. : Paul Dukas et le prix de Rome
  • 22 déc. : Markevitch - ICON
  • 23 déc. : Intégrale Stravinski DG
  • 24 déc. : Intégrale Richter Universal
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com