altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 27 février 2021

Une compil' bien emmanchée



"La magie du violon: quatre siècles de chefs d'oeuvres célèbres ou méconnus par les plus grands violonistes. Versions intégrales", précise l'argumentaire. Tout cela est vrai. Une compil' de plus ? Vrai aussi, mais il s'agit d'un vrai parcours d'initiation à l'art du violon et pas d'une simple manière de faire "vivre" le fond de catalogue.


Le 13/04/2001
Gérard MANNONI
 

  • Une compil bien emmanchée
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Une compil bien emmanchée

    Trésors du violon
    Oeuvres de Mendelssohn, Tchaikovsky, Sibelius, Vivaldi, Paganini, Bach, Beethoven, Ravel, Bloch, Saint-Saens, Poulenc, Lalo, Chausson, Brahms, Mozart, Dvorak.
    Gidon Kremer- Laurent Korcia- David Oistrakh- Itzhak Perlman- Kolja Blacher- Patrice Fontanarosa- Kyoto Takezawa- Uto Ughi- Sigiswald Kuijken- Pinchas Zukerman- Josef Suk- Nathan Milstein- Yehudi Menuhin
    4 CD RCA BMG 74321 840392


    Pour cette anthologie, on part de Vivaldi et de Bach et l'on aboutit à Ravel et à Poulenc, en passant par la majorité de ceux qui ont laissé des pages mémorables par leur virtuosité ou par leur beauté, ou par les deux à la fois.

    Aux mérites généraux de cette publication ajouons encore qu'elle couvre plusieurs générations d'interprètes et plusieurs approches de l'instrument puisqu'on y trouve aussi bien le jeune Laurent Korcia dans Nigun de Bloch que Sigiswald Kuijken sur instrument baroque dans la Chaconne de Bach.

    Un regret sur la réalisation. Il s'agit, certes, d'une publication économique, ce qui est un mérite puisqu'elle devrait toucher le plus grand nombre, mais n'était-il vraiment pas possible, pour le même prix, de concevoir une plaquette comportant quelques mots sur chaque oeuvre et sur chaque interprète?

    Pour celui qui ne connait pas l'histoire de l'instrument à notre époque, rien n'indique justement que Korcia n'est pas contemporain d'Oistrakh ni de Menuhin et que plusieurs écoles assez distinctes sont représentées. Nous n'avons ici que les dates et lieux d'enregistrements. C'est très peu et c'est dommage, car c'était l'occasion d'une initiation plus complète.


     

     

  • Une compil bien emmanchée
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com