altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




SELECTION CD 08 mars 2021

Une passion soulagée



Il y a trente ans d√©j√†, Nikolaus Harnoncourt bousculait d√©finitivement une vision de la Passion selon saint Matthieu p√©trifi√©e dans le marbre. On en attendait qu'avec plus d'impatience sa relecture du nouveau mill√©naire. Une fois de plus, le chef viennois r√©ussit √† surprendre, mais cette fois avec des armes dont on ne le savait pas ma√ģtre.


Le 20/04/2001
Philippe VENTURINI
 

  • Une passion soulag√©e
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les derni√®res parutions pour l'ann√©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Une passion soulag√©e

    Johann Sebastian Bach
    Passion selon saint Matthieu BWV 244

    Christoph Prégardien (ténor, Evangéliste), Matthias Goerne (basse, Jésus), Christine Schäfer, Dorothea Röschmann (sopranos), Bernarda Fink, Elisabeth von Magnus (altos), Michael Schade, Markus Schäfer (ténors), Dietrich Henschel, Oliver Widmer (basses), Wiener Sängerknaben, Arnold Schönberg Chor, Concentus musicus Wien, Nikolaus Harnoncourt (direction)
    1 album de 3 CD Teldec " Das alte Werk " 8573-81036-2
    Enregistr√© en 2000 ¬Ė Minutage : 2 h 42 min


    En 1971, Nikolaus Harnoncourt avait dynamit√© la prison sulpicienne dans laquelle √©touffait la Passion selon saint Matthieu. En y mettant, pour la premi√®re fois au disque, les pratiques d'interpr√©tation "baroque", il restituait √† une fun√®bre galerie d'orants, paralys√©s de d√©votion, le souffle de la vie, le go√Ľt de la mort et la douleur d'un drame universel. D'objective et marmor√©enne, l'oeuvre devenait enfin subjective et fr√©missante.

    Trente ans apr√®s (oublions l'enregistrement public de 1985 pour restaurer le toit du Concertgebouw !), Harnoncourt remet sa partition sur le m√©tier. Bien qu'accessoire, la comparaison ne peut s'√©viter. Premier constat : la finition, instrumentale et chorale, se r√©v√®le sup√©rieure et permet ainsi des lignes plus nettes, des traits plus incisifs, des espaces plus vastes. Incontestablement, Harnoncourt ma√ģtrise davantage les diff√©rents niveaux de cette gigantesque architecture et en pr√©sente une vision plus synoptique. Chaque page s'√©claire d'une parfaite compr√©hension dramatique et rh√©torique. Ainsi Harnoncourt sait-il varier le ton et l'expression de chaque choral en fonction du r√©citatif et de l'air qu'il commente.

     



    Si la mise en perspective, pi√®ce par pi√®ce, des deux versions r√©v√®le toujours un contr√īle plus serr√© dans la seconde, la perception des deux lectures pr√©sente quelques diff√©rences tant par les choix interpr√©tatifs du chef que par les interventions des solistes. Il y a fort √† parier que certains estimeront cette nouvelle interpr√©tation moins √©mouvante, moins f√©roce (les interrogatoires), moins vacillante de fragilit√© humaine que la premi√®re.

    Malgr√© des contrastes et un souffle dramatique continu, Harnoncourt laisse effectivement moins de place au doute. Plus sereine, plus confiante, quelque part plus abstraite, cette lecture semble davantage soulag√©e par la promesse de la R√©surrection qu'inqui√©t√©e par le drame de la Crucifixion (l'imperturbable assurance de l'air pour alto et choeur n¬į60). Le remplacement des voix masculines aigu√ęs (enfants et contre-t√©nor) par des voix f√©minines participent naturellement √† cette impression (√©mission plus s√Ľre, couleur plus univoque).

    Au sein d'une équipe de très haute tenue, on retiendra, entre autres, l'Evangéliste franc et nuancé de Christophe Prégardien, le Christ bouleversant d'humanité de Matthias Goerne et le chant tout en clair-obscur de Bernarda Fink. Les mélomanes équipés d'ordinateurs (Mac ou PC) pourront écouter cet enregistrement tout en suivant la partition manuscrite de Bach reproduite dans son intégralité.

     

     

  • Une passion soulag√©e
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com