altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




SELECTION CD 31 octobre 2020

Hilary prend le pouvoir



Pour son quatri√®me disque chez Sony, la d√©j√† ancienne enfant prodige du violon Hilary Hahn s'attaque √† deux piliers du r√©pertoire concertants sign√©s Brahms et Stravinsky. Des partitions pour lesquelles il faut plus que du brio instrumental pour ne pas dispara√ģtre dans les limbes surpeupl√©s de la discographie.


Le 29/11/2001
Gérard MANNONI
 

  • Hilary prend le¬†pouvoir
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les derni√®res parutions pour l'ann√©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Hilary prend le¬†pouvoir

    Hilary Hahn joue Brahms et Stravinsky
    Concertos pour violon
    Academy of Saint-Martin-in-the-Fields
    Sir Neville Marriner, direction
    1 CD Sony SK 89649


    D'emblée, la jeune américaine révèle une sonorité et des moyens techniques à la hauteur de ses quasi contemporains Vengerov et Shaham. Son Vuillaume " del Gesu " n'a manifestement rien à envier aux " Strads " de ses collègues.

    Dans le concerto de Brahms, on est s√©duit autant par l'ampleur du coup d'archet, la profondeur du son et la s√Ľret√© des accents que par la lucidit√© qui pr√©side √† l'√©laboration d'une approche tr√®s passionn√©e, et pourtant parfaitement contr√īl√©e de l'oeuvre.

    Le jeu est stable et solide, un peu à la Ginette Neveux ou, pour une référence plus moderne, à la Viktoria Mullova. Les phrases épousent toujours avec clarté le contour orchestral, aussi bien dans la rivalité que la complémentarité. Dans l'Adagio, on admire aussi la qualité de respiration qui semble mue d'un souffle inépuisable.

    M√™me si le concerto de Stravinsky est de nature toute diff√©rente, on y retrouve les m√™mes vertus au violon. Bien s√Ľr, l'√©criture ne se pr√™te pas au m√™me type de discours, mais elle met sans doute encore plus en valeur la fermet√© des attaques - jamais brutales -, la tenue de l'archet √† la corde et la pr√©cision des doigts.

    Plus exposé que chez Brahms, proposé dans une dynamique tout autre, l'instrument soliste rayonne encore davantage. Sir Neville et ses musiciens de The Academy of Saint-Martin-in-the-Fields sont les partenaires attentifs et coopératifs de la soliste qui manifestement mène le jeu.

    Face √† Chung complaisant lors d'un concert donn√© l'an pass√© Salle Pleyel, la soliste avait d√©j√† donn√© l'impression de piloter elle-m√™me son concerto. √Ä l'image d'une autre Hilary d√©j√† c√©l√®bre aux √Čtats-Unis, la jeune Hahn serait-elle une femme de pouvoir¬†?

     

     

  • Hilary prend le¬†pouvoir
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com