altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 19 septembre 2019

Thielemann, ce héros !



Après une entrée discographique médiocre – Beethoven –, un naufrage absolu – Schumann – et divers enregistrements assez moyens, après une Symphonie alpestre vertigineuse et géniale, Christian Thielemann se hisse pour la deuxième fois aux sommets de la discographie straussienne, avec une Vie de héros à marquer d'une pierre blanche.


Le 04/02/2004
Yannick MILLON
 

  • Thielemann, ce héros !
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Thielemann, ce héros !

    Christian Thielemann dirige Une Vie de héros
    Richard Strauss (1864-1949)
    Ein Heldenleben (Une Vie de héros), op. 40

    Fantaisie symphonique sur La Femme sans ombre

    Wiener Philharmoniker
    direction : Christian Thielemann

    1CD Deutsche Grammophon 474 192-2


    Poème symphonique épique et mégalo par excellence, Une Vie de héros est de ces pièces qui peuvent facilement tomber dans la boursouflure et le pompier, et dont seules les plus grandes phalanges internationales savent transcrire la dimension colossale et la richesse inépuisable de l'orchestration. Thielemann, après une Symphonie alpestre d'anthologie avec les mêmes Wiener Philharmoniker, poursuit son exploration straussienne, engendrant à nouveau une immense réussite, un paradis perdu où les Viennois retrouvent la pâte sonore ultra symphonique, à la manière d'un grand orgue, que leur avaient donnée jadis les Böhm, Karajan ou Bernstein.

    A contre courant des standards interprétatifs actuels, Thielemann construit une immense arche, d'un seul tenant, où la vision globale l'emporte sur tout détail superflu, avec un flot continu, une ampleur impressionnante. Le souffle épique qui traverse les quarante-sept minutes de cette Vie de héros sacrifie sans doute par trop la narration au profit d'une lecture métaphysique loin de toute naïveté, mais le chef allemand bénéficie d'une hauteur de vue imprenable, doublée d'une technique instrumentale hallucinante.

    D'entrée de jeu, Thielemann affiche une manière de rentrer dans le son, de le trancher dans son épaisseur qui rappelle à la fois Karajan et Furtwängler, appuyée sur des basses marmoréennes. Arrivent alors des Adversaires du héros hypnotiques, où chacune des quinze lignes instrumentales défile avec une régularité d'horloge, dans des superpositions rythmiques complexes qui font tourner la tête, où les voix se déversent avec l'implacabilité du destin en marche, où les appels sinistres des deux tubas, qu'on réentendra plusieurs fois avec la même intonation parfaite de synthétiseur, font sentir une menace réelle.

    Thielemann cisèle le timbre avec le burin du sculpteur : attaques résonances des trompettes coupantes comme des lames de rasoir, trombones incandescents, Champ de bataille phénoménal de violence, où la nuance n'est pourtant jamais forcée, envolées des violons tout en densité, avec un jeu intense au fond la corde dans le grave, emplissage de tout l'espace sonore par les huit cors. Et quelle maîtrise dans la manière de dissoudre petit à petit la tension emmagasinée dans la bataille pour atteindre la plus absolue sérénité (milieu de la plage 7) dans une Retraite du héros toute de finesse et de fondu sonore.

    Le thème des violons y est énoncé presque sans tempo, posé avec une ineffable douceur et murmuré par des cordes sublimes ; puis se tisse un dialogue intime, rêveur et suspendu, au rubato savant, entre le violon solo et le cor, accompagnés par un orchestre attentif et apaisé. Une conclusion superbe, un no man's land absolument planant.

    Du grand art, et un CD indispensable à tout straussien !

     
    Yannick MILLON


     

  • Thielemann, ce héros !
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com