altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 19 mars 2019

Tout Chopin avec orchestre



Cela fait près de trente ans que la dernière intégrale des oeuvres pour piano et orchestre de Chopin est parue. Kun Woo Païk a enregistré la sienne en un temps record en juin dernier, pas pour raisons économiques mais parce qu'il maîtrise assez Chopin pour se passer d'une multiplication des prises. Une parution très attendue chez Decca.


Le 23/02/2004
Eugénie ALECIAN
 

  • Tout Chopin avec orchestre
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Tout Chopin avec orchestre

    Intégrale des ouevres pour piano et orchestre de Chopin par Kun Woo Païk
    Frédéric Chopin (1810-1849)
    Krakowiak, op. 14
    Fantaisie sur des Airs Polonais, op. 13
    Concerto n°1 en mi mineur, op. 11
    Grande Polonaise Brillante, op.22
    Variations sur La ci darem la mano, op. 2
    Concerto n°2 en fa mineur, op. 21

    Kun Woo Païk, piano
    Warsaw Philharmonic Orchestra
    Antoni Wit, direction
    2CD Decca 475 169-2


    L'interprétation présentée ici fait preuve d'une homogénéité rare pour un corpus si varié, avec une perception totalement cohérente des oeuvres orchestrales du Maître du Piano. Et quelle indispensable cohésion pour une intégrale portant sur des oeuvres toutes composées entre 1827 et 1830, même le fameux opus 2 qui révéla le compositeur tant aux Polonais qu'aux Viennois. Placées sur le deuxième CD entre la Grande Polonaise et le 2e concerto, les Variations sur La ci darem la mano symbolisent le passage obligé de l'époque pour se faire reconnaître. Si le Rondo à la Krakowiak est totalement inspiré de la danse la plus en vogue du Cracovie de l'époque et si la Fantaisie sur des airs polonais reflète le souci de Chopin à préserver ses racines, les autres oeuvres offrent le plus pur style du romantisme pianistique.

    Toutes ces oeuvres ont fait preuve du même respect de la part de Païk et provoquent une écoute attentive à chaque plage. Qui aime Chopin écoute et réécoute tout, dans l'ordre et dans le désordre et ne se souciera pas des sempiternelles réserves sur son écriture orchestrale, abondées jusque dans le livret. Païk, c'est un univers spirituel et concret à la fois, porté bien au-delà de la partition. Le pianiste coréen tisse un discours parfois intimiste, parfois enthousiaste, qui convainc à chaque écoute, nous projetant dans les murmures autant que les éclats, aidés en cela par une virtuosité sans ostentation, un phrasé guidé par un respect de la partition, mais sans soumission pour autant.

    Et comme l'oeuvre de Chopin confond souvent d'émotion, on est bouleversé le naturel simplement humain de l'interprétation. Dans le futur, nous aurons certainement beaucoup plus d'exigences envers tous les interprètes de Chopin, preuve que ce disque est une grande réussite.

     
    Eugénie ALECIAN


     

  • Tout Chopin avec orchestre
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com