altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




SELECTION CD 27 février 2021

Contes et légendes d'Europe centrale



La rencontre entre Nikolaus Harnoncourt et Pierre-Laurent Aimard dans Beethoven a √©t√© l'un des grands √©v√©nements de la saison pass√©e : ils r√©cidivent ici dans Dvořak. Une musique plus confidentielle, plus myst√©rieuse aussi, dont ces deux grands artistes exaltent subtilement la magie.


Le 22/09/2004
Gérard MANNONI
 

  • Contes et l√©gendes d'Europe centrale
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les derni√®res parutions pour l'ann√©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Contes et l√©gendes d'Europe centrale

    Harnoncourt et Aimard dans Dvořak
    Antonin Dvořak (1840-1904)
    Concerto pour piano
    Le Rouet d'or
    Pierre-Laurent Aimard, piano
    Royal Concertgebouw Orchestra
    direction : Nikolaus Harnoncourt

    CD Teldec Classics 8573 87630 2


    Deux oeuvres tout à fait méconnues de Dvorak sont ici regroupées sous la baguette d'Harnoncourt, ce qui est déjà une raison pour y prêter attention. Pour le Concerto, disposer de la palette de couleurs de Pierre-Laurent Aimard est aussi un atout majeur. Alors il ne faut pas hésiter à franchir le pas et à écouter ces deux pages d'un beau romantisme aux teintes d'Europe centrale, baignant dans un climat souvent brahmsien.

    Propos√© ici dans sa version originale que Richter remit √† l'honneur, le Concerto pour piano est une page ample et passionn√©e, qui peut tr√®s bien figurer dans le grand r√©pertoire m√™me si elle n'atteint pas les sommets des concertos de Brahms, ni la vigueur de celui de Tcha√Įkovski. Aimard y montre une fois encore les multiples qualit√©s de technique et de sensibilit√© qui en font incontestablement un des ma√ģtres actuels de l'√©cole fran√ßaise de piano.

    Quant au Rouet d'or, po√®me symphonique inspir√© par une ballade d'Erben, il traduit dans une fort belle musique une histoire assez horrible ¬Ė comme en rec√®lent tant de contes et l√©gendes romantiques ¬Ė mais qui finit bien, fait exceptionnel dans cette litt√©rature. Harnoncourt et le somptueux Concertgebouw lui donnent les couleurs, le myst√®re et le climat magique ad√©quats. C'est tr√®s beau √† entendre, m√™me si on ne cherche pas √† y retrouver de mani√®re figurative les d√©tails des aventures de cette malheureuse princesse d√©coup√©e en morceaux puis reconstitu√©e et rendue √† la vie gr√Ęce √† l'intervention d'un magicien !

    Un magnifique disque qui sort vraiment des sentiers battus.

     
    Gérard MANNONI


     

  • Contes et l√©gendes d'Europe centrale
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com