altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 08 mars 2021

LĂ©ger comme une bulle



Plus une seule production d'Offenbach ne peut, apparemment, se passer de Dame Felicity Lott. Il faut dire que nulle artiste ne sait comme elle allier l'élégance au cabotinage chic, le sourire à la mélancolie subtile. Des qualités que l'on retrouve intactes au disque, comme le prouve ce récital publié par Virgin.


Le 15/11/2004
GĂ©rard MANNONI
 

  • LĂ©ger comme une bulle
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'annĂ©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     LĂ©ger comme une bulle

    Champagne : Airs d'opérettes



    Felicity Lott, soprano

    Orchestre de la Suisse Romande
    direction : Armin Jordan

    1 CD Virgin Classics 5 62406 2


    Enregistré en direct à Genève lors d'un concert au Victoria Hall en 1994, ce disque sort à point nommé, au moment où Dame Felicity Lott vient d'entamer sa longue série de Grande Duchesse de Gerolstein au Châtelet. Comme le veut la loi du genre, le programme de cette soirée alternait diverses pages de musique viennoise et airs du répertoire franco-autrichien dans lequel la belle Felicity est toujours aussi spirituelle que musicienne.

    On retrouve certains airs qu'enregistra Schwarzkopf, comme le Im chambre séparée de l'Opernball de Heuberger, ou le Meine Lippen so küssen so heiss de la Giuditta de Lehar. Mais il y a aussi deux airs de La Grande Duchesse, le célèbre J'ai deux amants de l'Amour masqué de Messager, Trois valses d'Oscar Strauss et La Périchole, chantés dans un français absolument parfait et avec un humour qui met le public genevois en joie.

    Reconnaissons que les pages orchestrales qui alternent sont parfois un peu pesantes pour du Champagne, comme le disque veut s'intituler, et qu'il en eut été de plus pétillantes à trouver. Ou bien est-ce la direction d'Armin Jordan ?

    Mais pour la voix et le charme de Dame Felicity, on oublie tout le reste !

     
    GĂ©rard MANNONI


     

  • LĂ©ger comme une bulle
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com