altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 15 octobre 2019

Dans la cour des plus grands



Réussite complète pour ce récital d'airs français de Gounod et Massenet par Rolando Villazon chez Virgin Classics. Le ténor mexicain s'y montre à son meilleur et peut désormais pousser le contre-ut dans la cour des plus grands, avec un instrument somptueux qui n'est pas sans rappeler celui d'un certain
Domingo.



Le 21/03/2005
Gérard MANNONI
 

  • Dans la cour des plus grands
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Dans la cour des plus grands



    Charles Gounod (1818-1893)
    Jules Massenet (1842-1912)
    Airs d'opéras

    Rolando Villazon, ténor
    Orchestre Philharmonique de Radio France
    direction : Evelino Pido

    1 CD Virgin Classics 7243 5 45719 2 3


    On attend avec impatience son concert parisien du 30 mars et ce nouveau disque ne fait qu'attiser l'envie d'entendre à nouveau Villazon sur une scène. Dans ce répertoire difficile car composé d'airs ou trop ou trop peu connus, le ténor mexicain fait un parcours sans aucune faute : ni de goût, ni de prononciation, ni d'art vocal, ni de musicalité.

    Sans doute moins exceptionnelle quand même, la voix rappelle un peu celle du jeune Domingo, avec cette couleur chatoyante et sensuelle, cette facilité d'émission et un sens inné de la musique du mot. La langue français est parfaite, belle leçon pour tant de nos compatriotes. Les airs nous promènent de ceux qui nous trottent en permanence dans la tête, Faust, Manon, Werther, Roméo, Le Cid, à ceux qui sont totalement hors de pratique et donc hors de nos oreilles de façon courante, Polyeucte, la Reine de Saba, le Roi de Lahore, Grisélidis, le Mage.

    De bien belles pages, qui ne veulent pas dire pour autant que la totalité de ces partitions soit de même eau
    encore que, avec des distributions adéquates, elles seraient peut-être plus excitantes à entendre que la soixantième intégrale routinière des Noces de Figaro ou de Tosca.

    Un magnifique disque pour les amateurs de voix en général et de ténors en particulier, un Coup de coeur amplement mérité !

     
    Gérard MANNONI


     

  • Dans la cour des plus grands
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com