altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 08 mars 2021

L'art de la flûte



À 37 ans, Emmanuel Pahud est aujourd'hui en pleine maturité. Ce formidable virtuose de la flûte traversière dont la précocité étonna, peut tout jouer et nous convaincre, tant il domine l'art de son instrument en tous domaines. En témoigne ce très bel album Vivaldi qui prouve que la musique ancienne n'est pas que la chasse gardée des baroqueux.


Le 26/02/2007
Gérard MANNONI
 

  • L'art de la flûte
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     L'art de la flûte



    Antonio Vivaldi (1678-1749)
    Concertos pour flûte
    Emmanuel Pahud, flûte
    Australian Chamber Orchestra
    direction : Richard Tognetti
    1 CD EMI 3 47212 2


    Faut-il rappeler qu'Emmanuel Pahud surgit un beau jour au sommet de l'Olympe des flûtistes internationaux en obtenant à 22 ans le poste de flûte solo du Philharmonique de Berlin ? Le plus étonnant n'est sans doute pas cette précoce réussite, mais qu'il n'ait jamais déçu depuis !

    Au fil des concerts et des disques, c'est toujours la même admiration que suscita cet étonnant jeune homme qui, on s'en rendit vite compte, était avant tout un musicien hors pair. Qu'il joue Bach, Mozart, Haydn ou les Français du XXe siècle comme nous le rappelle sa discographie chez EMI, c'est le même instinct du phrasé, de l'accent, du tempo et cette façon unique des plus grands de toujours nous raconter quelque chose. Et même avec ces concertos de Vivaldi qui ne sont pas tous égaux en inspiration ni en originalité d'écriture !

    Mais qu'il s'agisse de simples reprises d'oeuvres antérieures comme le prêtre vénitien et la plupart de ses contemporains avaient coutume de le faire, ou de pages totalement originales, c'est pour nous le même plaisir de l'oreille et le même appel à notre sensibilité intime. Du scintillement, de l'éclat, de la virtuosité, de l'esprit, certes, mais aussi beaucoup d'intelligence et de profondeur chaque fois que cela est possible.

    On connaît moins les concertos pour flûte de Vivaldi que ses concertos pour violon, bien sûr, ou même, aujourd'hui, que ses opéras qui sont on ne peut plus « tendance Â» ! Instrument jeune mais roi en ce début du XVIIIe siècle, le traverso avait trouvé en Vivaldi un avocat de premier ordre dont l'écriture sut à la fois se servir des dernières avancées dans la fabrication des instruments et leur permettre d'aller plus loin encore. Un disque de première importance et d'une grande beauté.

     
    Gérard MANNONI


     

  • L'art de la flûte
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com