altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




SELECTION CD 27 février 2021

Un retour satisfaisant



Trop occup√© par ses fonctions √† l'Op√©ra de Bavi√®re o√Ļ il √©tait retenu chaque St-Sylvestre, Zubin Mehta n'√©tait pas r√©apparu √† la t√™te du Concert du Nouvel An viennois depuis presque dix ans. Tout comme Riccardo Muti, beaucoup plus brillant en 2004 que dans les ann√©es 1990, le chef indien semble avoir √©t√© inspir√© par le nouveau mill√©naire.


Le 09/03/2007
Yannick MILLON
 

  • Un retour satisfaisant
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les derni√®res parutions pour l'ann√©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Un retour satisfaisant



    Concert du Nouvel An 2007
    Johann Strauss II (1825-1899)
    Živio!, marche op. 456
    Josef Strauss (1827-1870)
    Flattergeister, valse op. 62
    Moulinet-Polka, op. 57
    Joseph Hellmesberger (1855¬Ė1907)
    Elfenreigen
    Josef Strauss (1827-1870)
    Delirien, valse op. 212
    Johann Strauss I (1804¬Ė1849)
    Einzugs-Galopp, op. 35

    Johann Strauss I (1804¬Ė1849)
    Waldmeister, ouverture
    Josef Strauss (1827-1870)
    Irenen-Polka, op. 113
    Johann Strauss II (1825-1899)
    Wo die Zitronen bl√ľhen, valse op. 364
    Eduard Strauss (1835¬Ė1916)
    Ohne Bremse, polka schnell op. 238
    Johann Strauss II
    Stadt und Land, polka mazur op. 322
    Josef Strauss (1827-1870)
    Matrosen-Polka, op. 52
    Dynamiden, valse op. 173
    Johann Strauss I (1804-1849)
    Erinnerungen an Ernst, ou le Carnaval de Venise op. 126
    Furioso-Galopp, op. 114

    Joseph Hellmesberger (1855¬Ė1907)
    Leichtf√ľssig, polka schnell
    Johann Strauss II (1825-1899)
    An der schönen blauen Donau, valse op. 314
    Johann Strauss I (1804-1849)
    Radetzky-Marsch, op. 228

    Wiener Philharmoniker
    direction : Zubin Mehta
    Enregistrement : Wien, Großer Musikvereinsaal, 1/01/2007

    1DVD Deutsche Grammophon 073 418-8
    + versions ballet de Dynamiden et Danube
    + National Park Austria
    2CD Deutsche Grammophon 477 622-5


    Partie prenante de ce qu'on avait appel√©, dans un dossier sur les grands Concerts du Nouvel An en CD et DVD, les ¬ę ann√©es noires ¬Ľ de la c√©l√®bre manifestation viennoise ¬Ė √† savoir la d√©cennie 1990 confi√©e pour l'essentiel aux trois baguettes routini√®res de Lorin Maazel, Riccardo Muti et Zubin Mehta ¬Ė, le chef indien s'est montr√© pour ce cru 2007 sous un jour nettement plus favorable, √† l'instar de son coll√®gue italien il y a trois ans.

    Finalement, dans le cadre du come-back des ¬ę 3M ¬Ľ, seul le concert 2005 de Lorin Maazel se sera situ√© dans la continuit√© des 90's. Nettement plus passionnant que ce dernier, pas tout √† fait aussi subtil que Muti 2004, Mehta 2007 propose quelques moments tout √† fait conformes √† l'esprit viennois, sans la routine qui avait pu entacher ses prestations de 1990, 1995 et 1998.

    √Ä ce titre, s'il ne fallait garder qu'un souvenir de cette nouvelle √©dition, il s'agirait sans nul doute des variations sur le Carnaval de Venise de Johann Strauss p√®re, o√Ļ chaque intervention soliste vient couper la parole √† la pr√©c√©dente, o√Ļ les musiciens √©talent, fiers √† en √©clater et non sans une certaine dose de d√©rision leur science virtuose, leurs sonorit√©s de r√™ve.

    Chaque trait d'humour est ainsi savamment décoché pour toujours taper juste, y compris de la part de Mehta qui joue le jeu sans surenchère. On s'en doutera, dans ce type de pièce qui ne va jamais sans une certaine mise en scène, l'image est plus que souhaitable, seule capable de retransmettre intégralement la saveur du moment. On s'étonnera d'ailleurs que le DVD et le CD ne présentent pas la même prise de ces fameux Souvenirs d'Ernst, celle du DVD semblant plus truculente encore, mais peut-être aussi moins phonogénique.

    Autres beaux moments du concert, la tr√®s lumineuse valse Wo die Zitronen bl√ľhn, √† l'introduction lente pleine de nostalgie, de rubato dans les courbes des cordes, lointain souvenir d'une Italie r√™v√©e, ou encore la Ronde des elfes de Josef Hellmesberger et son univers de lutins √† la Mendelssohn contamin√© par des effluves de f√©e drag√©e tcha√Įkovskienne, ravissante miniature √† laquelle les Viennois savent donner la l√©g√®ret√© d'une plume, tout en op√©rant des miracles de pr√©cision dans le timbre comme dans la mise en place ¬Ė les fl√Ľtes et le triangle.

    Le reste du programme est solide, bien emmené, avec une certaine bonhomie qui, pour ne pas tenir la distance par rapport à Kleiber 1992 (Moulinet ; Stadt und Land), Karajan 1987 (Delirien), Ozawa 2002 (Živio), Harnoncourt 2001 (Danube ; Marche de Radetzky) voire Abbado 1991 (Waldmeister), ne s'insère pas moins parfaitement dans la continuité du concert, sans lacune rédhibitoire.

    Le DVD comme le CD sont chaleureusement recommand√©s, en sachant que le support vid√©o propose en bonus le documentaire National Park Austria qui donne de l'Autriche l'image tr√®s ¬ę office de tourisme ¬Ľ d'une contr√©e inviol√©e, soigneusement pr√©serv√©e des ravages du monde capitaliste et industriel, dans un p√©riple bucolique anim√© par des transcriptions diverses, excellemment jou√©es par des ensembles de cuivres viennois.

     
    Yannick MILLON


     

  • Un retour satisfaisant
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com