altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




SELECTION CD 27 février 2021

Cardillac, l'anti-Pygmalion



L'artiste peut-il être jaloux de sa création jusqu'à vouloir tuer ceux qui l'acquièrent ? C'est la question que pose Paul Hindemith dans Cardillac, oeuvre lyrique majeure du premier quart du XXe siècle, magistralement servie par le metteur en scène André Engel et une équipe musicale sans failles dans ce DVD BelAir classiques capté à l'automne 2005 à l'Opéra Bastille.


Le 12/07/2007
Gérard MANNONI
 

  • Cardillac, l'anti-Pygmalion
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les derni√®res parutions pour l'ann√©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Cardillac, l'anti-Pygmalion



    Paul Hindemith (1895-1963)
    Cardillac

    Alan Held (Cardillac)
    Angela Denoke (Die Tochter)
    Christopher Ventris (Der Offizier)
    Hannah Esther Minutillo (Die Dame)
    Charles Workman (Der Kavalier)
    Roland Bracht (Der Golmhändler)
    Stephen Gadd (Der Anf√ľrher der Prevot√©)

    Choeurs et Orchestre de l'Opéra national de Paris
    direction : Kent Nagano
    mise en scène : André Engel
    décors : Nicky Rieti
    costumes : Chantal de la Coste Messelière
    éclairages : André Diot
    Enregistré à l'Opéra national de Paris Bastille en octobre 2005
    + documentaire Découvrir un Opéra : Cardillac, de Chloé Perlemuter

    1 DVD BelAir classiques BAC023


    Ce fut l'une des premi√®res grandes r√©ussites de l'√®re Mortier √† l'Op√©ra national de Paris. Un spectacle indiscutable, tant par le choix de l'oeuvre que par sa r√©ussite sc√©nique et musicale. Et une d√©couverte pour la tr√®s grande majorit√© du public. Exemple typique des avanc√©es musicales dans le domaine de l'op√©ra vers 1925, Cardillac est sans doute un moment aussi important que Wozzeck dans l'histoire du th√©√Ętre lyrique.

    Moins directement r√©volutionnaire en apparence, la structure musicale de la partition n'en est pas moins tr√®s personnelle et tr√®s nouvelle, tout comme la th√©matique abord√©e par le livret. Incapable d'accepter que d'autres que lui poss√®dent les chefs-d'oeuvre d'orf√®vrerie qu'il cr√©e, Cardillac ne peut s'emp√™cher de tuer ces acqu√©reurs, engendrant une vraie psychose dans la ville. Jusqu'au jour o√Ļ c'est le fianc√© de sa fille qui doit √™tre sa prochaine victime.

    La production d'Andr√© Engel extirpe l'histoire de l'√©poque historique pr√©vue par le livret pour la situer dans les ann√©es 1920, quand l'op√©ra fut compos√©. Cela fonctionne sans aucune difficult√©, dans de superbes d√©cors tr√®s adapt√©s √† l'action et dans les tr√®s beaux costumes de Chantal de la Coste Messeli√®re. Et puis, il y a naturellement une v√©ritable direction d'acteurs, comme au th√©√Ętre, ce qui donne toute sa signification et tout son int√©r√™t √† cette transposition.

    On ne redira jamais assez à quel point c'est l'intelligence et l'homogénéité de ce type de travail qui rendent seules légitime le choix d'une modernisation de l'action. Se contenter de remplacer l'habit à la française par un jean n'est qu'une ineptie à la mode sans un immense travail en amont sur les personnages.

    Dans cette t√Ęche, Andr√© Engel a √©t√© second√© √† la perfection par une √©quipe de chanteurs-acteurs aujourd'hui bien connue du public de l'Op√©ra, avec Angela Denoke et Charles Workman en t√™te, couple presque embl√©matique des √©quipes Mortier. Tous les autres sont excellents aussi, tout comme la direction musicale de Kent Nagano, mais cela fut dit en son temps, lors des repr√©sentations parisiennes.

    Bien filmé, le spectacle se regarde et s'écoute avec un réel plaisir, même par ceux qui ne sont pas, a priori, fanatiques d'opéra sur petit écran !

     
    Gérard MANNONI


     

  • Cardillac, l'anti-Pygmalion
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com