altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 11 aoűt 2020

Quand la danse vient Ă  vous



Plusieurs belles publications de spectacles de danse classique et contemporaine sur DVD nous entraînent de l’Opéra de Paris (Proust) à la Scala de Milan (Gala Tchaïkovski), en passant par les prouesses de l’Américain Bill T. Jones. Un parcours vidéographique semé d’Étoiles chez le très sérieux label BelAir Classiques.


Le 28/10/2008
GĂ©rard MANNONI
 

  • Quand la danse vient Ă  vous
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'annĂ©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Quand la danse vient Ă  vous

    Proust en dansant





    Proust ou les intermittences du cœur
    Ballet de Roland Petit
    Avec les Étoiles et les danseurs du ballet de l’Opéra national de Paris

    1 DVD BelAir Classiques BAC032


    C’est l’un des ballets de Roland Petit les plus réussis. Mal compris à sa création à Monte-Carlo en 1974, acclamé au Théâtre des Champs-Élysées après une triomphale tournée américaine, Proust ou les intermittences du cœur est entré l’an dernier au répertoire de l’Opéra national de Paris. BelAir Classiques nous en restitue les beautés avec toute une nouvelle génération de danseurs et les nouveaux décors, plus sobres qu’à la création, de Bernard Michel, dans de très séduisants costumes de Luisa Spinatelli.

    La blonde Eleonora Abbagnato est une irrésistible Albertine au sein d’une distribution essentiellement masculine. Trois Étoiles se partagent les principaux rôles masculins. Manuel Legris est incroyable en Charlus, rôle de composition doté d’un époustouflant solo sur un mouvement du 14e quatuor à cordes de Beethoven.

    Hervé Moreau, grand danseur et très bel homme incarne un Proust jeune de haute volée face au séduisant Saint-Loup de Mathieu Ganio. Le sculptural Stéphane Bullion, alors Sujet mais devenu depuis Premier Danseur, est un Morel idéalement sensuel et athlétique. Excellent présence aussi de la première danseuse Stéphanie Romberg en Madame Verdurin.

    Le Corps de ballet est parfait et toutes les musiques, empruntées aux compositeurs de l’époque de Proust, sont interprétées par les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra. Une vraie réussite.



     
    Bill T. Jones en solo





    Bill T. Jones Solos

    1 DVD BelAir Classiques BAC039


    Que Bill T. Jones ait à une certaine époque trop axé sa communication sur sa lutte contre le Sida a pu lui être reproché. Cela n’ôte rien à l’intensité de son talent qui reste un cas de figure à part. Son charisme scénique est exceptionnel, son énergie aussi, et c’est le côté impondérable de ces dons que ce film a cherché à capter.

    Car il s’agit vraiment d’un film, et même plus exactement de deux films. C’est en effet en studio que trois solos ont été captés et non pendant un spectacle. Ionisation, sur la musique de Varèse, Partita sur celle de Bach et Tea for two montrent, dans le dépouillement du lieu de travail du danseur, toute la variété de ses moyens d’expression.

    Un corps de statue aide naturellement à impressionner dans une salle, mais c’est avant tout l’usage détaillé qui en est fait qui ressort dans un lieu clos, car toutes les subtilités de l’interprétation apparaissent mieux, au-delà de l’impact purement physique de l’énergie en mouvement.

    L’Homme qui danse qui complète le DVD est un autre film où l’on découvre au fil d’interviews, de masterclasses et quelques extraits dansés divers aspects moins évidents de la personnalité de cet étonnant danseur-chorégraphe.



     
    Danse en fĂŞte Ă  la Scala





    TchaĂŻkovski Gala
    Avec Roberto Bolle, Polina Semionova, Najda Saidakova, Ronald Savkovic
    Avec les danseurs du Ballet de la Scala de Milan
    Orchestre de la Scala de Milan
    direction : David Coleman

    1 DVD BelAir Classiques BAC037


    Même si le pot-pourri réalisé pour l’occasion à partir de ce que l’on appelle la Trilogie Tchaïkovski Petipa est un peu bizarre, cette soirée de 31 décembre 2007 à la Scala de Milan est une vraie fête pleine de joie, de santé, de belle danse, et tout cela est bien filmé et remarquablement monté.

    D’abord, avant le spectacle, pendant l’assez longue ouverture orchestrale qui est en fait un large extrait du deuxième acte du Lac des cygnes défilent de belles vues de Milan tout illuminée pour les fêtes, et des images de la Scala côté coulisses.

    Même chose pour le bonus qui nous entraîne comme il se doit derrière le rideau et nous gratifie de superbes images de répétitions, de coulisses, de montage des décors, de la salle sans public, des machinistes au travail, alternées avec les vues de Milan. C’est vivant et vraiment agréable à regarder.

    Pour le spectacle lui-même, on a imaginé que devant le Prince et sa mère, avant que tout ne s’achève par le pas de deux du Cygne noir version Bourmeister somptueusement dansé par le très beau et virtuose Roberto Bolle, Étoile de la compagnie de la Scala et par la Russe Polina Semionova, belle silhouette et solide technique, se déroule une sorte de fête où l’on danse des extraits de la Belle au bois dormant (Adage à la rose et Oiseau bleu), de Casse-Noisette (Pas de deux) et les danses de caractère du Lac.

    Quitte à choquer les puristes, reconnaissons que c’est infiniment plus agréable à suivre que les traditionnelles séries de pas de deux isolés des galas habituels. Tout se termine avec du champagne au saluts, avec même une sympathique intervention de Stéphane Lissner souhaitant en italien la bonne année à tout le monde. Une fête en vrai de vrai, très réjouissante, et un beau DVD original et qui met de bonne humeur !

     
    GĂ©rard MANNONI


     

  • Quand la danse vient Ă  vous
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com