altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 14 avril 2021

Sacrilège ou coup de génie ?



Les questions ne manquent pas à l'écoute de ce Sacre du Printemps pour piano à quatre mains enregistré par le seul Fazyl Say grâce aux artifices de la technique.


Le 14/09/2000
Stéphane HAIK
 

  • Igor Stravinsky / Le Sacre du Printemps (version pour piano quatre mains)
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Igor Stravinsky / Le Sacre du Printemps (version pour piano quatre mains)

    Fazil Say, piano
    Teldec 857381041-2



    Une chose s'avère certaine : le trublion du piano international est un authentique athlète du clavier que rien n'effraie, pas même l'exceptionnelle complexité harmonique du Sacre du Printemps, dont il propose une version pour piano quatre mains, réalisée par Stravinsky lui-même, plus rarement donnée que la mouture originale pour orchestre ; Say, qui est aussi compositeur, ne s'étant pas privé de l'occasion pour y ajouter quelques " lignes " de son propre cru.

    Sur le strict plan de l'interprétation, ce que l'on appréciera ici, c'est le degré de virtuosité élevé, la puissance digitale ébouriffante, le sens du rythme inné, la recherche de couleurs constante : de toute évidence, le pianiste turc ne peut être comparé à aucun des pianistes actuels, tant son jeu se révèle d'emblée proprement phénoménal, comparable à celui des grands virtuoses du clavier du début du siècle, dont on oublie trop souvent qu'ils furent portés au pinacle pendant des décennies avant d'être honnis.

    Demeure une question, la plus importante d'ailleurs : la version pour piano quatre mains du Sacre du Printemps, que l'on doit pour l'essentiel à Stravinsky, peut-elle restituer avec fidélité l'incroyable relief sonore de la partition pour orchestre ? On doutera fortement de la pertinence musicale d'une telle transcription, bien incapable de rendre à tous les timbres de l'orchestre ses couleurs originelles, tout comme les fameux pizzicatos des cordes que l'on devine ici, à défaut de les distinguer immédiatement.

    Une curiosité, en somme, d'autant que l'enregistrement - réalisé dans la grande salle de l'Arsenal de Metz, en février dernier - est bien sûr le fruit de la superposition de prises sonores, d'où l'écoute d'un piano à quatre mains sous les doigts d'un même pianiste.

    Dans le texte de présentation, le directeur artistique de l'enregistrement, Jean-Pierre Loisil, explique : " Jean-Martial Golaz élabora trois prises de son, axées sur la profondeur : une première, principale, destinée à la majorité de l'enregistrement et correspondant au corps de l'orchestre, une deuxième, plus éloignée, permettant de fondre dans la première certaines sonorités (trilles de flûtes, harmoniques, cors), enfin une prise assez rapprochée utilisée pour accentuer l'effet rythmique de passages percussifs. " Un joli tour de " passe-passe musical ", fréquent en " variété ", plus rare en " classique ", déontologie oblige.

    À noter que ce disque peut être aussi utilisé comme un CD Rom (Mac et PC), où l'on découvre Fazyl Say filmé, dans de courts extraits d'oeuvres de Gershwin, Bach et Stravinsky.


     
    Stéphane HAIK


     

  • Igor Stravinsky / Le Sacre du Printemps (version pour piano quatre mains)
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com