altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 08 mars 2021

Heureux qui comme Ulysse





a fait un long voyage musical ? Le projet n'est pas neuf, mais l'itinéraire peut mériter le détour avec les Giardino Armonico comme guides. Destination l'Italie du Nord du premier XVII° siècle, points de chute : Venise, Milan, Crémone, Mantoue, Modène, Parme et Bologne ; le tout à l'époque de l'indispensable Monteverdi.



Le 26/10/2000
Philippe VENTURINI
 

  • " Viaggio Musicale " - Il Giardino Armonico
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

    " Viaggio Musicale " - Il Giardino Armonico
    " Viaggio Musicale " : oeuvres de Claudio Monteverdi, Tarquino Merula, Dario Castello, Giovanni Battista Spadi, Giovanni Battista Riccio, Biagio Marini, Marco Uccellini, Salomone Rossi, Giovanni Battista Fontana, Alessandro Piccinini, Francesco Rognoni et Giovanni Paolo Cima
    Il Giardino Armonico
    1 CD Teldec " Das alte Werk " 8573-82536-2
    Enregistré en 2000 – 1 h 15 min – DDD


    C'est justement la sinfonia du Retour d'Ulysse dans sa patrie qui donne d'ailleurs le départ de ce long périple italien. Conçu comme un album d'images, comme un recueil de cartes postales sonores, ce disque fait alterner les paysages, les couleurs et les parfums. Si la sonate en trio sert de modèle, un instrumentarium bariolé (flûtes, cornets, cordes) et une sélection de sonates, de sinfonias, de toccatas, de variations sur des basses de danses ou des madrigaux, autant de formes ouvertes, propres à accueillir les humeurs contrastées et théâtrales de la nouvelle musique, interdisent la monotonie. D'autant que les musiciens du Giardino Armonico enrichissent ces musiques de leur art virtuose et rhétorique, dessinant parfois les traits d'union en improvisant, qui au clavecin, qui au luth.

    Imprévisible, ce voyage mène, sans crier gare, du profane au sacré, du recueillement à l'effervescence, de l'extase à la tourmente, autant d'états d'âme indéfectiblement liés à l'esthétique du baroque naissant. Esthétique où l'écriture vocale et instrumentale ne sont pas encore clairement distinguées et où l'idéal instrumental reste encore la voix.

    Sans vouloir entretenir d'obscures et dangereuses théories nationalistes, il faut bien reconnaître que les Milanais du Giardino Armonico feuillettent comme personne leur livre d'images. La douceur nimbée des couleurs, dignes de Véronèse, un art de la mise en scène que ne renierait pas Tintoret, une technique qui refuse la stérile démonstration pour ne servir que l'expression et la générosité de la prise de son (le choix d'une église à la place d'un habituel studio de radio se révèle déterminant) concourent à rendre ce voyage aussi agréable qu'enrichissant. Et comme la télécommande du lecteur de disques compacts se montre le plus docile des guides, l'auditeur peut à sa guise sauter des étapes, en prolonger certaines, envisager le circuit en sens aléatoire. De vraies vacances intelligentes.

     

     

  • " Viaggio Musicale " - Il Giardino Armonico
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com