altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




SELECTION CD 25 juin 2019

Rachmaninov, l'intimiste



Rachmaninov est-il le compositeur de la démesure un peu superficielle ? La question n'est pas neuve, surtout dans ses concertos pour piano. Nikolai Lugansky nous apporte sa réponse très attendue, et éminemment personnelle.


Le 04/04/2003
Gérard MANNONI
 

  • Rachmaninov, l'intimiste
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les derni√®res parutions pour l'ann√©e Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     Rachmaninov, l'intimiste

    Rachmaninov : concertos pour piano n¬į& 1 3
    Nikola√Į Lugansky, piano
    City of Birmingham Symphony Orchestra
    Sakari Oramo, direction

    1 CD Warner Classics 0927 47941-2


    On le savait d√©j√† : Nikola√Į Lugansky est totalement chez lui dans ce r√©pertoire. Des deux concertos de ce disque, le num√©ro 3 est le plus connu du grand public. Leur climat √† tous deux est pourtant celui d'un romantisme identique, g√©n√©reux, qui pr√©sente de nombreux pi√®ges √† l'interpr√®te. Lugansky les √©vite tous, pour b√Ętir une interpr√©tation qui s√©duit autant par sa simplicit√© que par sa personnalit√©. L√† o√Ļ d'autres se laisseraient aller √† trop de lyrisme complaisant, il sait montrer que l'int√©r√™t de la phrase n'est pas dans ses exc√®s expressifs, mais dans un dessin parfaitement pur si on veut bien le restituer comme tel. L'opulente √©criture pianistique de Rachmaninov prend alors une toute autre dimension et nous touche de mani√®re encore plus intime. C'est une lecture √† la fois sobre et color√©e, d'une grande intelligence musicale, mais qui ne sent jamais la contrainte ni m√™me la retenue. On pense aux voies ouvertes en ce domaine par Jean-Philippe Collard dont l'interpr√©tation discographique des Etudes Tableaux avaient √† l'√©poque fait figure de r√©v√©lation. L'Orchestre de Birmingham est parfait dans son r√īle de partenaire sous la baguette de Sakari Oramo. A propos, ce chef est-il d√©j√† si connu internationalement pour que la Warner n'ait pas jug√© bon d'ajouter la moindre notice biographique le concernant ? Il n'y a pas de petites √©conomies, mais quand m√™me, deux ou trois lignes


     
    Gérard MANNONI


     

  • Rachmaninov, l'intimiste
      [ Toutes les parutions ]
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com