altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 02 aoűt 2021

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Yannick MILLON

      Voyage au bout de la solitude
    Winterreise de Schubert par Thomas Quasthoff et Wolfram Rieger au Théâtre du Châtelet, Paris, dans le cadre de Piano****.
    Théatre du Châtelet, Paris

    L'un des plus hauts sommets de la musique vocale occidentale, le Voyage d'hiver de Schubert, est toujours un moment profondément bouleversant. Mais quand Piano**** programme Thomas Quasthoff et Wolfram Rieger, le cycle en devient une expérience humaine inoubliable, un voyage au bout de la solitude. Tout simplement sublime.
    Le 06/10/2004


      RentrĂ©e en fanfare
    Concert de rentrée et début de l'intégrale Beethoven de l'Orchestre de Paris sous la direction de Christoph Eschenbach au Théâtre Mogador, Paris.
    Théâtre Mogador, Paris

    Commencer une intégrale Beethoven à l'envers, soit par l'imposante 9e symphonie, voilà une manière de fêter l'événement avec toute la pompe possible, mais aussi d'évacuer dès le début de saison la symphonie qui souffrira le plus de l'exiguïté de Mogador, surtout dans la lecture monumentale de Christoph Eschenbach.
    Le 29/09/2004


      Une belle Italienne et un Pappataci
    Reprise de l'Italienne à Alger de Rossini mise en scène par Andrei Serban au Palais Garnier, Paris.
    Palais Garnier, Paris

    Pour ouvrir sa saison 2004-2005, l'Opéra de Paris propose une reprise de la désopilante Italienne à Alger mise en scène par Andrei Serban, avec une distribution honorable et une direction d'orchestre toujours aussi plombée. Mais la présence d'un Pappataci dans la fosse n'entamera pas la réussite d'une soirée divertissante en diable.
    Le 23/09/2004


      Epanouissement dans la vastitude
    Reprise de Pelléas et Mélisande de Debussy mis en scène par Robert Wilson à l'Opéra Bastille, Paris.
    Opéra Bastille, Paris

    Pour sa première rentrée à l'Opéra de Paris, Gérard Mortier a décidé de reprendre le Pelléas de Bob Wilson qu'il avait commandé pour Salzbourg en 1997. Après Garnier pendant l'ère Gall, la production a retrouvé la vastitude et le caractère symphonique de Salzbourg dans l'immensité de Bastille. Pari gagné et plein épanouissement pour Pelléas, surtout avec pareilles forces musicales.
    Le 16/09/2004


      Lucerne 2004 (4) : Le goĂ»t du risque
    Concerts de l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Valery Gergiev au festival de Lucerne 2004.
    Konzertsaal, Kultur- und Kongresszentrum, Luzern

    Trois concerts événements en trois jours à Lucerne par les Wiener Philharmoniker et Valery Gergiev, voilà de quoi clore un riche été musical en beauté. Et l'on aura été servi, avec une 11e de Chostakovitch incendiaire, une 5e de Tchaikovski époustouflante, mais surtout une Pathétique du même Tchaikovski absolument démentielle.
    Le 08/09/2004


      Salzbourg 2004 (6) : Mais oui ce n'est qu'un rĂŞve
    Nouvelle production de Die Tote Stadt de Korngold mise en scène par Willy Decker et sous la direction de Donald Runnicles au festival de Salzbourg 2004.
    Kleines Festspielhaus, Salzburg

    RĂ©habiliter les opĂ©ras de compositeurs que le IIIe Reich avait qualifiĂ© de « dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©s Â» ; telle est l'une des lignes directrices du mandat du directeur de Salzbourg Peter Ruzicka. Cet Ă©tĂ©, le festival s'attaque au plus cĂ©lèbre opĂ©ra de l'Entartete Musik, la Ville morte de Korngold, dans une nouvelle production de Willy Decker Ă  marquer d'une pierre blanche.
    Le 24/08/2004


      Salzbourg 2004 (5) : Vienne au crĂ©puscule
    Nouvelle production du Chevalier à la Rose mise en scène par Robert Carsen au festival de Salzbourg 2004.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Absent de Salzbourg depuis 1995, le Chevalier à la Rose fait à nouveau l'événement dans une mise en scène fastueuse et adroitement transposée dans les dernières heures de la Vienne éternelle. Après les défaillances de Semyon Bychkov et Angelika Kirchschlager, Peter Schneider et Sophie Koch viennent parachever une magnifique distribution.
    Le 23/08/2004


      Salzbourg 2004 (3) : l'Ecole des amants Ă  l'heure de la rĂ©forme
    Reprise du nouveau Così fan tutte mis en scène par Ursel et Karl-Ernst Hermann au festival de Salzbourg 2004.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Pour cette reprise du nouveau Così présenté par les époux Hermann en avril dernier, l'affiche a été entièrement renouvelée, au profit d'artistes beaucoup moins connus mais tout aussi performants, sinon plus. De quoi ressortir du Grosses Festspielhaus toujours titillé par une réforme scénique du chef-d'oeuvre de Mozart et ravi par une prestation musicale admirable.
    Le 22/08/2004


      Salzbourg 2004 (4) : L'excommunication pour Georges PrĂŞtre
    Concert de l'Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Georges PrĂŞtre au festival de Salzbourg 2004.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Après l'inoubliable 5e de Mahler par les Wiener Philharmoniker et Eschenbach, Georges Prêtre était à son tour invité à diriger la mythique phalange autrichienne. Et c'est avec une Symphonie fantastique littéralement défigurée que le chef français a rencontré lui aussi un triomphe. Le public salzbourgeois n'y connaît visiblement rien à Berlioz ; il faut croire que Prêtre non plus.
    Le 22/08/2004


      Bayreuth 2004 : Un Parsifal Ă  grandes oreilles, cimetière interactif pour l'art (1)
    Nouvelle production de Parsifal de Wagner mise en scène par Christoph Schlingensief et sous la direction de Pierre Boulez au festival de Bayreuth 2004.
    Festspielhaus, Bayreuth

    Nous y sommes. Après 24 ans d'absence à Bayreuth, Boulez remet son Parsifal sur le métier. Pour l'occasion, Wolfgang Wagner a misé sur le metteur en scène iconoclaste Christoph Schlingensief. De quoi alimenter un véritable feuilleton estival. Et comme la mise en scène du jeune Allemand sombre dans la plus grande confusion, à Bayreuth, on s'enflamme !
    Le 18/08/2004


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53 
    [   page sur 53  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Montpellier 2021 (5) : Un drame d’aujourd’hui

  • Aix 2021 (5) : La maison des morts

  • Aix 2021 (4) : Noces barbares

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com