altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




SELECTION CD 16 novembre 2018

Cadeaux de Noël 2017



À l’approche des fêtes, Altamusica vous propose pendant la période de l'Avent une sélection de DVD-Blu-ray et de coffrets CD puisée dans les parutions particulièrement marquantes de l'année. Au total pour cette édition 2017, une douzaine d'objets discographiques et vidéographiques répartis sur le mois de décembre qui feraient de très beaux cadeaux de Noël pour vos proches.

Aujourd’hui, Intégrale Cluytens ERATO



Le 01/12/2017
Yannick MILLON
 

  • Uthal d'Étienne-Nicolas Méhul
  • Turandot à la Scala
  • Sélection La Dolce Volta
  • Fritz Busch à Glyndebourne
  • DVD Danse BelAir
  • Sibelius Berglund Helsinki
  • Documentaires Klemperer ARTHAUS
  • Karl Böhm ICON
  • Lulu à l'Opéra de Munich
  • Christian Ferras ICON
  • Intégrale Schumann Dana Ciocarlie
  • Intégrale Cluytens ERATO
      [ Toutes les parutions ]


  • Les 3 derniers dossiers
  • Les "indispensables" Bach de nos critiques

  • Telefunken Legacy : le nec plus ultra des collections historiques

  • Les dernières parutions pour l'année Bach

    [ Tous les dossiers CD ]


     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •  

     DVD Danse BelAir

    La danse de notre temps



    Ballet de l’Opéra national de Paris
    Pina Bausch : Orphée et Eurydice
    Anne Teresa de Keersmaker : Rain
    Jerome Robbins/Benjamin Millepied : Tribute to Jerome Robbins
    3 DVD (ou Blu-ray) BelAir Classiques BAC613




    Un coffret exceptionnel qui réunit certaines des récentes productions les plus marquantes du Ballet de l’Opéra national de Paris et qui montre du même plusieurs aspects contrastés de la création au XXe siècle et au tournant du XXIe. Créé à Wuppertal en 1975, entré au répertoire de l’Opéra en 2005, l’opéra de Gluck proposé par Pina Basch dans une version chantée et dansée reste exemplaire dans ce genre de tentative. Enregistré en 2008, le spectacle regroupe ici le premier danseur Yann Bridard en Orphée et l’Étoile Marie-Agnès Gillot en Eurydice. Spectacle de toute beauté à tous égards, même si la partie vocale n’égale pas vraiment la partie chorégraphique. Mais l’ensemble reste un grand moment de musique et de danse. Rain, de Teresa de Keersmaker, créé en 2001 sur de la musique de Steve Reich, s’est aussi imposé comme une pièce majeure de la chorégraphe et est entré à ce titre au répertoire de l’Opéra en 2011. Cet enregistrement de 2014 présente plusieurs Premiers Danseurs comme Murielle Zusperreguy, Valentine Colasante, Vincent Chaillet et des Corps de ballet dont certains sont devenus Étoile depuis, comme Léonore Baulac. Un must de la création contemporaine.

    Tribute to Jerome Robbins, propose trois chefs-d’œuvre du grand chorégraphe américain et une commande passée à Benjamin Millepied. En sol, sur le Concerto en sol de Ravel, est dansé par l’Étoile Marie-Agnès Gillot et le Premier Danseur Florian Magnenet. Un bijou de rigueur néoclassique et virtuose. In the night, sur des pages de Chopin, est un rêve romantique d’un charme irrésistible, défendu ici par six Étoiles : Osta, Pech, Letestu, Bullion, Moussin et Le Riche. The Concert, sur des pages de Chopin aussi, est une petite merveille d’humour comme il en existe peu dans le grand répertoire. Emmenée par l’Étoile Dorothée Gilbert, la compagnie y excelle. Farfelu et irrésistiblement drôle. Enfin, Triade, de Benjamin Millepied, sur une musique de Nico Muhly, est une pièce solide, rigoureuse, très représentative du style néoclassique américain assez conceptuel de Millepied. À l’affiche, Marie-Agnès Gillot, Laetitia Pujol, Audric Bezard, Marc Moreau, tous aussi bons techniciens qu’interprètes investis.


     
    David Hallberg au Bolchoï



    L’Art de David Hallberg au Bolchoï
    La Belle au bois dormant
    Marco Spada
    2 DVD (ou Blu-ray) BelAir Classiques BAC617




    Américain, né en 1982, David Hallberg était soliste de l’American Ballet Theatre lorsqu’il a été nommé Étoile de la compagnie du Bolchoï, après avoir été choisi par Svetlana Zakharova comme partenaire pour la Belle au bois dormant. Il est le premier danseur étranger à être nommé Étoile du Bolchoï. Excellent physique de grand blond, technique classique impeccable, c’est un danseur noble idéal. Deux ballets dont il est le soliste principal sont réunis dans ce coffret.

    Après Noureev pour qui Pierre Lacotte avait reconstitué Marco Spada, David Hallberg s’empare du rôle, Evguenia Obraztsova reprenant celui de Ghislaine Thesmar. Ils ont tous deux bien assimilés la technique romantique virtuose mais très élégante que Lacotte avait ressuscitée. Le Corps de ballet est très bon et la production n’a plus rien à voir avec les poussiéreuses visions du classique que donna si longtemps la compagnie avant sa totale renaissance au plus haut niveau dans les années suivant la chute du régime communiste. L’autre DVD du coffret est justement consacré à la Belle au bois dormant, dans la version de Youri Grigorovitch, avec Zakharova en personne en princesse Aurore. Un très joli spectacle et surtout de la danse magnifique, éclatante, à faire rêver petits et grands.


     
    Svetlana Zakharova au Bolchoï



    L’art de Svetlana Zakharova au Bolchoï
    La Belle au bois dormant
    La Bayadère
    Le Lac des cygnes
    La Fille du pharaon
    4 DVD (ou Blu-ray) BelAir Classiques BAC615




    Dans ce coffret de quatre DVD, on retrouve d’abord la Belle au bois dormant dansée avec David Hallberg. Puis, c’est dans la Bayadère que paraît Zakharova, sans aucun doute l’une des plus grandes ballerines de l’époque. La version Grigorovitch d’après Petipa est solide, brillante, même si la production n’a pas la splendeur de celle de l’Opéra de Paris dans la version Noureev. Le jeune Vladislav Lantratov est Solor, la belle Maria Alexandrivna Gamzatti, face à la splendide et très émouvante Nikiya de Svetlana Zakharova. Ils forment un trio exceptionnel où toutes les spécificités de l’école russe apparaissent clairement, expressivité du haut du corps, des visages, des visages, sens du drame, éclat de la technique. Cette version ne comporte pas l’acte IV, tout comme celle de Paris et se termine donc aussi sur l’acte des Ombres avec une variation particulièrement brillante de Solor par Vladislav Mantratov.

    S’ajoutent à cela le Lac des cygnes, avec David Rodkin, nouvelle jeune Étoile du Bolchoï, lui aussi parfait représentant de la nouvelle génération d’Étoiles russes de première grandeur, et le célèbre enregistrement de la Fille du Pharaon, de Petipa, tel que Pierre Lacotte l’avait reconstitué au Bolchoï pour Zakharova et Sergey Fillin, moment historique, puisque l’on sait l’agression dont fut plus tard victime Fillin alors qu’il était directeur de la compagnie. L’Art de Zakharova apparaît dans sa totalité au fil de ces ballets, la perfection de la technique russe et un très grand sens de la scène, le tout servi par un physique d’exception.

     
    Gérard MANNONI


     

  • Uthal d'Étienne-Nicolas Méhul
  • Turandot à la Scala
  • Sélection La Dolce Volta
  • Fritz Busch à Glyndebourne
  • DVD Danse BelAir
  • Sibelius Berglund Helsinki
  • Documentaires Klemperer ARTHAUS
  • Karl Böhm ICON
  • Lulu à l'Opéra de Munich
  • Christian Ferras ICON
  • Intégrale Schumann Dana Ciocarlie
  • Intégrale Cluytens ERATO
     



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com